Une femme et son enfant dans mon cabinet de kinésithérapie à Tarbes.

Cabinet de kinésithérapie à Tarbes

Kinésithérapeute D.E, spécialisée en rééducation périnéale, je reçois les hommes et les femmes souffrant de dysfonctions dans cette zone complexe qu’est le carrefour pelvien, lieu de tous les mystères, tabous, croyances et parfois siège de l’ignorance.

Il y a de nombreuses années, j’ai mis de côté la rééducation classique pour me consacrer exclusivement à la rééducation uro-gynécologique (terme actuel et un peu savant pour décrire la rééducation périnéale).

Étant très attachée à une approche globale de la rééducation périnéale, mes consultations s’articulent autour d’un temps de discussion, d’observation puis d’un bilan clinique complet. Suite à ce premier rendez-vous dans mon cabinet, débutent alors les séances de rééducation périnéale.

Cabinet de kinésithérapie à Tarbes

Kinésithérapeute D.E, spécialisée en rééducation périnéale, je reçois les hommes et les femmes souffrant de dysfonctions dans cette zone complexe qu’est le carrefour pelvien, lieu de tous les mystères, tabous, croyances et parfois siège de l’ignorance.

Il y a de nombreuses années, j’ai mis de côté la rééducation classique pour me consacrer exclusivement à la rééducation uro-gynécologique (terme actuel et un peu savant pour décrire la rééducation périnéale).

Étant très attachée à une approche globale de la rééducation périnéale, mes consultations s’articulent autour d’un temps de discussion, d’observation puis d’un bilan clinique complet. Suite à ce premier rendez-vous dans mon cabinet, débutent alors les séances de rééducation périnéale.

Une femme et son enfant dans mon cabinet de kinésithérapie à Tarbes.

Ma spécialité, la rééducation du périnée

Rééducation du périnée : pour qui ?

Classiquement associée au post-partum (suite d’une grossesse), la rééducation périnéale peut s’adresser aux femmes et aux hommes dans bien d’autres situations : sportives ayant des fuites urinaires, femmes, quel que soit leur âge, qui présentent des  impériosités urinaires entrainant parfois des fuites urinaires, pré-opératoire et post-opératoire pour les hommes devant subir une prostatectomie ou résection de l’adénome de la prostate, jeunes femmes douloureuses ou gênées aux rapports sexuels (dyspareunie), descente d’organe (prolapsus), sensation de pesanteur dans le petit bassin, sangle abdominale hypotonique ou lésion des grands-droits abdominaux (diastasis) après un accouchement, difficultés à uriner ou fréquence trop importante entre deux mictions etc…

La rééducation périnéale : un travail d’équipe !

Le patient devra s’impliquer totalement dans ce temps, plus ou moins long, de la  rééducation.  Votre kinésithérapeute est là pour vous montrer le bon chemin, vous donner tous les outils pour avancer. Entre deux séances, il est donc important de pratiquer les exercices périnéaux et abdominaux recommandés par votre masseur-kinésithérapeute. Suivre également les conseils donnés autour des temps entre deux mictions, autour de vos apports hydriques, de l’application des traitements si nécessaires (crèmes vulvaires ou vaginales), de votre alimentation et des aides naturelles proposées par votre kinésithérapeute quand la constipation est chronique.

La rééducation périnéale : une rééducation avec sonde vaginale ou anale ?

Hélas, cette simple approche fait oublier le large éventail que propose la rééducation périnéale. Eventail englobant : un travail sur la posture, sur le souffle, sur les pressions du caisson abdominal, des conseils pour un meilleur confort vulvaire ou vaginal chez les femmes ménopausées, des conseils alimentaires chez les personnes constipées, des techniques de gymnastique abdominale hypopressive.

Le touché endo-cavitaire vaginal ou le touché rectal sont néanmoins indispensables pour que le kinésithérapeute puisse tester les muscles concernés par la rééducation du périnée. Après testing il adaptera sa prise en charge : renforcer des muscles périnéaux déficients ou relâcher des tensions musculaires délétères, avec l’aide de la sonde quand cela semble nécessaire.

Rééduquer son périnée c’est lui donner ou redonner un tonus de base le plus physiologique possible, une force de contraction suffisante pour permettre de retenir urines, selles, gaz. C’est lui permettre d’être mobile, endurant. C’est renforcer son rôle dans la statique et la mobilité du rachis. C’est aussi avoir une sexualité plus épanouie.

Y a-t-il un âge pour rééduquer son périnée ?

Rééduquer son périnée après un accouchement semble naturel et dans l’ordre des choses, car c’est un moment dans la vie des femmes où l’action des hormones pèse autant dans la statique pelvienne que le poids du bébé à naître. Mais il existe un autre moment dans la vie d’une femme qui peut être aggravé ou peut faire apparaître des dysfonctions dans la sphère uro-génitale : la ménopause.

Nous savons qu’à la ménopause, l’imprégnation hormonale est moins intense voire disparaît totalement ce qui implique un relâchement tissulaire et ligamentaire. C’est souvent à cette période que les soucis apparaissent ou se renforcent. Il est encore temps de réagir et la rééducation périnéale peut aider à retrouver une certaine mobilité des muscles du périnée, un confort vaginal, une continence sécurisante, moins de sensation de pesanteur ou de « présence » dans le bas ventre ou dans le vagin.

En résumé : il n’y a pas d’âge pour rééduquer son périnée !

Mes spécifités en tant que kinésithérapeute

Illustration d'une séance de kinésithérapie pour illustrer : Descentes d'organes.

Descentes d’organes

Illustration d'une séance de kinésithérapie pour illustrer : Incontinence urinaire.

Incontinence urinaire

Illustration d'une séance de kinésithérapie pour illustrer : Post Partum.

Post Partum

Illustration d'une séance de kinésithérapie pour illustrer : Prostatectomie.

Prostatectomie

Votre kinésithérapeute à Tarbes

Après mes études de masseur-kinésithérapeute validées par un diplôme d’Etat en 1999, j’ai choisi de parcourir le monde pour m’ouvrir aux autres et nourrir ma curiosité.

J’ai profité des mes vies et voyages dans des îles tropicales, en Afrique, en Inde ou dans des régions françaises, pour enrichir mes connaissances  en  kinésithérapie. Au hasard des rencontres mon goût pour ce qui touche au corps et à l’esprit  s’est développé. D’abord l’apprentissage de différents massages, puis plus précisément l’approche viscérale pour arriver après 15 ans de pratique professionnelle au périnée ! Et la découverte fut à la hauteur de ma soif d’aider et de comprendre.

La relation à l’autre, dans ce genre de prise en charge ou l’intime est la question centrale, devient très rapidement essentielle, les masques tombent,  l’altérité est pleinement révélée.  Là est la richesse.

Laurence Guerra, Kinésithérapeute à Tarbes
Illustration d'un patient et d'un kinésithérapeute.
Illustration de pieds.

Actualités de votre cabinet

Articles autour de la rééducation périnéale post-partum,  conseils d’hygiène de vie, autour de la pratique des abdominaux, des fiches de l’AFU (association française d’urologie) sur les différentes prises en charges chirurgicales.

Illustration de pieds.

Actualités de votre cabinet

Articles autour de la rééducation périnéale post-partum,  conseils d’hygiène de vie, autour de la pratique des abdominaux, des fiches de l’AFU (association française d’urologie) sur les différentes prises en charges chirurgicales.

Illustration d'un patient et d'un kinésithérapeute.

Prenez rendez-vous avec votre kinésithérapeute à Tarbes

Le logo en bleu de Laurence Guerra kinésithérapeute à Tarbes.

Informations sur le cabinet de kinésithérapie à Tarbes

Adresse

2 place Sainte-Thérèse
65000, Tarbes

Téléphone

© 2021, Laurence Guerra – Mentions légales